Le ministère des Affaires locales dément

catégoriquement les rumeurs infondées qui ont circulé sur les réseaux sociaux en rapport avec des instructions adressées aux municipalités portant sur l’abattage des chiens et des chats errants dans le cadre de la prévention contre la propagation des virus. Les services de la Direction Générale de la Propreté et de la Protection de l’environnement affirment que le Ministère des Affaires Locales cherche à moderniser les modes opératoires pour le traitement de ce fléau dans le cadre du respect des principes de la protection des animaux et de la préservation de la santé des citoyens. Les municipalités ont été invitées dans ce cadre à adopter les expériences pilotes en coordination avec les Comités Régionaux pour lutter contre ce fléau, à l’instar de la Municipalité de Tunis, de la Marsa et de l’Ariana qui ont adopté des nouvelles mesures . Le Ministère à l’intention de soutenir et coopérer avec les associations de la protection des animaux en collaboration avec tous les intervenants , une journée d’information sera réservée au sujet.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*